Sur nos écrans : recherche multicritère

Retrouvez nos séances par date ou par village
- - - | |

Nos lieux de projection

Chambon

Leila et ses frères

Sortie en : 2022

Durée : 02h39min

Genre : Drame

Mention :

Origine : Iran (République Islamique d') (VO)

De : Saeed Roustayi

Avec : Taraneh Alidoosti, Navid Mohammadzadeh, Payman Maadi

Synopsis

Leila a dédié toute sa vie à ses parents et ses quatre frères. Très touchée par une crise économique sans précédent, la famille croule sous les dettes et se déchire au fur et à mesure de leurs désillusions personnelles. Afin de les sortir de cette situation, Leila élabore un plan : acheter une boutique pour lancer une affaire avec ses frères. Chacun y met toutes ses économies, mais il leur manque un dernier soutien financier. Au même moment et à la surprise de tous, leur père Esmail promet une importante somme d’argent à sa communauté afin d’en devenir le nouveau parrain, la plus haute distinction de la tradition persane. Peu à peu, les actions de chacun de ses membres entraînent la famille au bord de l’implosion, alors que la santé du patriarche se détériore.

Critique

Après l’impressionnant Loi de Téhéran, le jeune réalisateur iranien de 32 ans confirme tout son talent avec cette chronique familiale à l’énergie torrentielle. Servi par d’excellents acteurs au jeu naturel et percutant, circonscrits par le sens du cadre toujours précis, des dialogues fins et l’ampleur de la mise en scène globalement impressionnante de Saeed Roustaee, ce film émeut profondément. Un incontournable.

Bande annonce



Chambon: mar. 06 déc. à 20h30min

Sans filtre

Sortie en : 2022

Durée : 02h29min

Genre : Drame, comédie

Mention :

Origine : États-Unis d'Amérique/ France/ Grèce/ R (VO)

De : Ruben Östlund

Avec : Harris Dickinson, Charlbi Dean Kriek, Dolly de Leon

Synopsis

L'histoire de deux mannequins à l'approche du crépuscule de leur carrière, cherchant une issue tranquille du milieu de la mode. L'un est un mannequin masculin montrant des signes de calvitie et voit ses perspectives disparaitre, l'autre est un mannequin féminin, lesbienne, rejetant les généreuses propositions d'hommes riches.

Critique

Déjà auréolé de la récompense suprême pour son film précédent, The Square, Ruben Östlund a remis le couvert et est reparti avec la Palme d’Or pour son nouveau film. Le choix du jury présidé par Vincent Lindon incarne une volonté de rupture qui récompense également l’un des films les plus accessibles de la compétition. Provocateur, lourd, vulgaire et pourtant terriblement vivant. Sans filtre alterne entre l’envie de subversion gratuite et la véritable farce sociale. On se retrouve alors presque honteusement au bord des larmes de rires dans ses scènes les plus inspirées et les moins... subtiles. Car aussi paradoxal que cela puisse paraître, le film ne fonctionne jamais autant que quand il est terre à terre, laissant ce coté toute subtilité et embrassant son histoire sans avoir peur de choquer. Si Ruben Östlund aspire tant à se moquer des rapports de forces c’est également à Cannes, épicentre des ultra-riches, qu’il est le plus applaudi : cible manquée ou hypocrisie ambiante, ce sera au public d’en décider.

Bande annonce



Chambon: mar. 03 janv. à 20h30min