Sur nos écrans : recherche multicritère

Retrouvez nos séances par date ou par village
- - - | |

Nos lieux de projection

St-Jean-de-Serres

2 eme vendredi du mois

Armageddon time

Sortie en : 2022

Durée : 01h55min

Genre : Drame

Mention :

Origine : États-Unis d'Amérique (VO)

De : James Gray

Avec : Anne Hathaway, Jeremy Strong, Banks Repeta

Synopsis

Milieu des années 1980, le quartier du Queens à New York est sous l'hégémonie du promoteur immobilier Fred Trump, père de Donald Trump, le futur président des Etats-Unis. Un adolescent étudie au sein du lycée de Kew-Forest School dont le père Trump siège au conseil d'administration de l'école et dont Donald Trump est un ancien élève. Sélection Officielle en compétition au Festival de Cannes 2022.

Critique

Le racisme est structurel, le système scolaire accentue les inégalités et la doxa émergente ne parle que de réussite à tout prix (Reagan accède au pouvoir). C’est la fin de l’innocence et le début des compromissions dont on s’accommode en serrant les dents. L’injonction à sauver sa peau dans un monde de plus en plus discriminant. Avec une délicatesse infinie, James Gray évoque le fossé qui se creuse entre les rêves et la réalité. Un faux film mineur, baigné d’une magnifique lumière automnale qui en accentue la mélancolie. Tant de force dans un film aussi doux et émouvant...

Bande annonce



St-Jean-de-Serres: ven. 10 févr. à 18h30min

Les miens

Sortie en : 2022

Durée : 01h25min

Genre : Drame

Mention :

Origine : France (VF)

De : Roschdy Zem

Avec : Roschdy Zem, Maiwenn Le Besco, Rachid Bouchareb

Synopsis

Moussa a toujours été doux, altruiste et présent pour sa famille. À l’opposé de son frère Ryad, présentateur télé à la grande notoriété qui se voit reprocher son égoïsme par son entourage. Seul Moussa le défend, qui éprouve pour son frère une grande admiration. Un jour Moussa chute et se cogne violemment la tête. Il souffre d’un traumatisme crânien. Méconnaissable, il parle désormais sans filtre et balance à ses proches leurs quatre vérités. Il finit ainsi par se brouiller avec tout le monde, sauf avec Ryad…

Critique

Chronique d’un effondrement et d’une déprise progressive, Les Miens séduit par la qualité de sa construction et l’acuité avec laquelle sont caractérisées les individualités. Mais la plus belle réussite du film est sans doute d’avoir décalé le regard sans avoir l’air d’y toucher. Ici, les visages et les prénoms induisent des origines maghrébines. Et, pourtant, elles ne sont pas un sujet. Pas d’inscriptions dans une seule classe sociale, pas de sous-entendus religieux, mais bien une famille française comme les autres. Un film, aussi, sur la parole recouvrée. Devant et derrière la caméra, Roschdy Zem, qui ne s’épargne pas, dit aux siens qu’il les aime. Et nous, on aime ça.

Bande annonce



St-Jean-de-Serres: ven. 10 févr. à 20h30min

Annie colère

Sortie en : 2022

Durée : 02h00min

Genre : Comédie dramatique

Mention :

Origine : France (VF)

De : Blandine Lenoir

Avec : Laure Calamy, Zita Hanrot, India Hair

Synopsis

Février 1974. Parce qu’elle se retrouve enceinte accidentellement, Annie, ouvrière et mère de deux enfant, rencontre le MLAC – Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception qui pratique les avortements illégaux aux yeux de tous. Accueillie par ce mouvement unique, fondé sur l’aide concrète aux femmes et le partage des savoirs, elle va trouver dans la bataille pour l’adoption de la loi sur l'avortement un nouveau sens à sa vie.

Critique

Pour son troisième long métrage, Blandine Lenoir trouve dans Annie Colère le terreau propice à un film puissant et juste sur le militantisme des femmes qui luttent pour leurs droits et leurs libertés. À travers sa dialectique intelligente, une mise en scène parfois proche du documentaire et un grand soin apporté à l’écriture de ses personnages, la colère qui anime Annie touche peu à peu à l’universel et fait entendre des échos contemporains. Ces luttes passées résonnent avec les combats actuels, l’actualité outre-Atlantique et les débats hexagonaux. Un film fort en émotions et en informations, sur une période méconnue. Un film qui dit que rien n’est jamais définitivement gagné non plus.

Bande annonce



St-Jean-de-Serres: ven. 10 mars à 18h30min

Avatar 2 La voie de l'eau

Sortie en : 2022

Durée : 03h10min

Genre : Science Fiction

Mention :

Origine : États-Unis d'Amérique (VF)

De : James Cameron

Avec : Sam Worthington, Zoe Saldana, Sigourney Weaver, Kate Winslet, Oona Chaplin, Stephen Lang

Synopsis

Jake Sully et Neytiri sont devenus parents. L'intrigue se déroule une dizaine d'années après les événements racontés dans le long-métrage originel. Leur vie idyllique, proche de la nature, est menacée lorsque la Resources Development Administration, dangereuse organisation non-gouvernementale, est de retour sur Pandora. Contraints de quitter leur habitat naturel, Jake et sa famille se rendent sur les récifs, où ils pensent trouver asile. Mais ils tombent sur un clan, les Metkayina, aux moeurs différentes des leurs...

Critique

Evidemment à l’heure où nous imprimons, peu d’humains ont pu visionner le film. La sortie est prévue sur Pandora mais Cinéco n’a pas les moyens d’y aller... Qu’en dire alors ? Et bien il reste les données techniques. Le premier Avatar a détroné Titanic en terme de recette, première place, avec presque 3 milliards de recette. On présume qu’il y aura une réalisation ambitieuse pour ce film. On l’espère d’autant plus que 5 volets sont prévus, jusqu’en 2028... Bon ce ne sont que des chiffres tout ça, alors, ... continuons. Cinéco a choisi de ne PAS diffuser le film en 3D pour vous épargner 190 min de lourdes lunettes (que nous n’avons pas) mais par contre le film sera diffusé en HFR 48 c’est à dire avec le double d’images par seconde que les films classiques (48 au lieu de 24). Cela donne une plus grande fluidité dans les mouvements et une meilleure immersion. Et tout çà pour quelques euros ! Voilà sans doute la critique la plus objective et la plus quantitative de tout l’univers (Pandora comprise) !

Bande annonce



St-Jean-de-Serres: ven. 10 mars à 20h30min

L'innocent

Sortie en : 2022

Durée : 01h40min

Genre : Comédie

Mention :

Origine : France (VF)

De : Anouk Grinberg

Avec : Roschdy Zem, Anouk Grinberg, Noémie Merlant

Synopsis

Quand Abel apprend que sa mère Sylvie, la soixantaine, est sur le point de se marier avec un homme en prison, il panique. Epaulé par Clémence, sa meilleure amie, il va tout faire pour essayer de la protéger. Mais la rencontre avec Michel, son nouveau beau-père, pourrait bien offrir à Abel de nouvelles perspectives... Sélection Officielle Hors Compétition au Festival de Cannes 2022.

Critique

Il y a quelques années, nous n’aurions pas forcément parié un kopeck sur le potentiel comique d’un acteur comme Louis Garrel. Pourtant, c’est bien lui, le cérébral ténébreux au regard sombre, qui nous offre une bonne comédie française, appelée à convaincre les spectateurs bien au-delà des salles art et essai que Garrel a longtemps personnifiées. Un quatuor d’acteur, un grain de folie et ça démarre et ça dérape. Anouk Grinberg (après La Nuit du 12 et Les Volets verts) en mère délicieusement lunaire. Roschdy Zem en ex-taulard collectionneur d’embrouilles. Noémie Merlant en rayon de soleil. Et Louis Garrel en fiston dépassé par les événements. Le même Garrel qui, avec sa casquette de cinéaste, nimbe son film d’une étonnante esthétique seventies et l’enveloppe d’une bande originale eighties. Il nous offre en prime un casse d’anthologie. Hilarant, mais pas seulement. L’Innocent propose une très touchante variation sur le droit au bonheur. Droit au cœur !

Bande annonce



St-Jean-de-Serres: ven. 14 avril à 21h00min